Le Radio Stream Monitor – une nouvelle étude CIM

LUN, 22 Juin, 2020 - 11:27

Ce lundi 22 juin, le CIM a publié le « Radio Stream Monitor ». Cette nouvelle étude du CIM mesure l’écoute digitale de la radio, en comptabilisant chaque jour toutes les connexions aux serveurs des radios belges. En d’autres termes, à chaque fois qu’un auditeur écoute un « stream » radio à partir d’un smartphone, d’un ordinateur, ou de tout autre appareil connecté à internet, il fait une requête à un serveur de la radio. Toutes ces requêtes, ainsi que leurs durées sont comptabilisées et traitées par le CIM.

Attention, il ne s’agit pas d’une nouvelle étude d’audience. L’étude CIM RAM reste la seule source officielle d’audience de la radio, car elle mesure toute l’écoute, aussi bien en FM qu’en DAB+ et online. Le Radio Stream Monitor nous apporte cependant plus de détails sur l’écoute digitale uniquement, soit environ 10% du volume d’écoute, 90% étant écouté en FM ou DAB+.

S’agissant d’une étude continue, elle permet de suivre l’évolution des comportements d’écoute. A ce sujet, la crise sanitaire du coronavirus a eu un impact important et positif sur l’écoute online des radios, et ce dès le vendredi 13 mars, annonce du confinement.

En mars et avril, l’écoute des radios en ligne a fait un bond de 30% au Sud du pays et de 45% au Nord du pays par rapport aux mois précédents la période de confinement de la Belgique. Et la situation semble continuer sur cette lancée. 



Le Radio Stream Monitor mesure le nombre de sessions actives d’écoute, ainsi que la durée de chacune. Ces deux paramètres permettent de calculer une part de marché basée sur le volume total des radios écoutées en ligne (total time spent). Dans ce total, on retrouve aussi bien les radios dites « premium » comme Nostalgie, Bel RTL, Radio Contact … mais également toutes leurs déclinaisons (Nostalgie 80, Contact 2000, etc.).

Les parts de marché de l’écoute online sur la période de janvier à mai sont les suivantes : les deux radios les plus écoutées du côté francophone sont Nostalgie et Radio Contact avec respectivement 18,1% et 17,2% de part du volume d’écoute des radios online, soit deux radios musicales. Les deux plus fortes radios généralistes sont La Première (10,5%) et Bel RTL (9,6%). Ces chiffres reprennent aussi bien la radio dite « Premium » que toutes ses déclinaisons.



Rappelons que ces chiffres ne concernent que l’écoute online, soit à peine 10% du volume d’écoute total de la radio, la FM et le DAB+ restant à ce jour le principal moyen d’écouter la radio.

Au Nord du pays, les néerlandophones privilégient Radio2 (19,0%) et Studio Brussel (17,4%).





Pour toutes informations complémentaires sur les offres radio, n'hésitez pas à contacter votre commercial.
Haut